Soutien, cours particuliers, coaching… (2)

Nous avons abordé, dans un premier article, les dispositifs de soutien dont pouvaient bénéficier gratuitement les élèves au sein des collèges et des lycées (« Soutien, cours particulier, coaching…(1) »). Nous allons à présent détailler les initiatives d’ordre associatif ou privé qui visent également à apporter une aide et un accompagnement scolaire aux jeunes en difficulté.

Le soutien scolaire en dehors de l’école.

L’école ne peut, à elle seule, assumer la prise en charge des facteurs favorisant l’échec scolaire. Des relais sont donc mis en place pour soutenir les élèves dans leur scolarité, en dehors même de l’école.

L’accompagnement à la scolarité est proposé par des associations laïques à but non lucratif, subventionnées par les pouvoirs publics, telles que l’Association de la Fondation Etudiante pour la Ville (AFEV), composée d’étudiants bénévoles, ou bien l’Entraide Scolaire Amicale (ESA), composée d’étudiants, d’actifs et de retraités.

Ces associations jouent un rôle de « complément et de partenaire de l’école », en offrant, en dehors du temps scolaire, une aide individuelle aux élèves qui le souhaitent ou qui le nécessitent.

Les parents qui voudraient y inscrire leur enfant peuvent se renseigner auprès des mairies pour obtenir la liste, les coordonnées et les horaires des associations concernées.

Les cours particuliers sont proposés par des personnes travaillant pour leur propre compte ou par des entreprises privées payantes. Un enseignement est dispensé à l’élève dans la matière choisie et permet d’approfondir ou de reprendre les notions abordées en cours.

Dans le premier cas, un professeur ou un étudiant met ses compétences au service d’un élève pour un prix et une durée qu’il détermine avec la famille.

Dans le deuxième cas, les parents doivent d’abord s’acquitter auprès de l’organisme choisi de frais d’inscription et rétribuer ensuite, selon un tarif imposé, le « professeur » qui leur est envoyé.

Dans les deux cas, comme il s’agit d’emplois à domicile, les familles qui choisissent de rémunérer les intervenants en Chèque Emploi Service Universel (CESU) peuvent, sous certaines conditions, bénéficier d’une réduction d’impôt de 50% sur le prix des cours ou sur les frais d’inscription.

Le coaching vise à augmenter les performances scolaires d’un élève en travaillant, en face à face, sur sa motivation, ses choix d’orientation, ses méthodes de travail et d’organisation, en vue d’un objectif de réussite professionnelle (examen, concours…). Venu du monde de l’entreprise qui cherche à stimuler le potentiel et la productivité de ses salariés, il s’étend aujourd’hui au milieu scolaire bien qu’aucun diplôme d’état ne soit nécessaire pour pouvoir se déclarer « coach ».

Les parents qui se sentent prêts à recruter, directement ou par l’intermédiaire d’un organisme privé, un intervenant extérieur à l’école, doivent donc bien s’informer sur ses qualifications réelles et ne pas s’en tenir qu’aux compétences annoncées, un tarif élevé n’étant évidemment pas un gage de qualité. 

En outre, il convient de se demander si le dispositif choisi est adapté aux problèmes rencontrés. Certains parents dépensent ainsi des sommes folles dans des cours particuliers, alors que leur enfant n’a ni la motivation, ni la disponibilité nécessaires pour profiter de ce temps supplémentaire qui lui est accordé.

Un élève étant avant tout un individu, ses difficultés scolaires peuvent être la conséquence de difficultés psychologiques qu’un enseignement seul ne pourra pas permettre de dépasser. Dans une telle situation, il semblerait souhaitable d’instaurer d’abord un dialogue portant sur les raisons du blocage rencontré par le jeune, puis, une fois la motivation retrouvée, de lui proposer des heures de soutien pour qu’il rattrape son retard.

Dans tous les cas, l’avis des professeurs de l’élève permet souvent aux parents de mieux cerner ce qui nuit à sa réussite, et il suffit parfois de restaurer une autorité vacillante ou de modifier légèrement le cadre et le rythme de travail, pour voir les résultats augmenter.

Nathalie Anton


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s