Un outil concret pour planifier les devoirs maison !

Entre les obligations familiales (faire les courses, sortir le chien…), les activités sportives ou artistiques, l’attraction des écrans, l’envie et le besoin de ne RIEN faire… il est parfois difficile pour les élèves de gérer seuls leurs devoirs à la maison. Or, les bonnes habitudes sont à prendre dès le début de l’année ! Pour les aider à s’en sortir, voici deux tableaux qui leur permettront d’estimer au mieux leur charge de travail et de visualiser les temps disponibles pour l’abattre. 

Le premier tableau correspond à un semainier, avec les heures sur l’axe vertical et les jours de la semaine sur l’axe horizontal. Toutes les plages horaires occupées par les cours, les repas, les activités extrascolaires, les moments de détente nécessaires, etc. sont cochées, car ce sont des plages pendant lesquelles l’enfant ne peut pas faire ses devoirs.

Tableau 1 :

Heures Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
7h-8h Petit-déjeuner / Trajet Petit-déjeuner / Trajet
8h-9h Maths H.G
9h-10h Français H.G
10h-11h SVT Physique-chimie
11h-12h Déjeuner Espagnol
12h-13h Déjeuner Déjeuner
13h-14h EPS Déjeuner
14h-15h EPS Maths
15h-16h Anglais Maths
16h-17h Retour / Goûter Techno
17h-18h Retour / Goûter
18h-19h Danse
19h-20h Dîner
20h-21h Dîner
21h-22h
22h-23h Coucher Coucher

Dans le cas de cet élève fictif, seules 4 heures le lundi et 2 heures le mardi sont libres pour faire les devoirs.

Le deuxième tableau recense, matière après matière, le travail à faire noté dans l’agenda, et l’estimation approximative du temps à y consacrer.

Tableau 2 :

Matière Devoirs à faire Pour le… Temps estimé
Mathématiques Exercices 5 à 8 p. 54 Mercredi 12 septembre 30 minutes
Arts Plastiques
Anglais

Une fois ce tableau rempli, l’élève répartit ce temps de travail estimé par matières sur les heures laissées libres dans le premier tableau. Il obtient alors une vision très claire du temps qui lui reste réellement pour faire ses devoirs, et du poids que représentent ses activités annexes.

S’il peut sembler assez artificiel au départ, cet exercice permet d’anticiper les échéances, d’éviter les devoirs bâclés, les nuits d’insomnie, ainsi que le stress généré par la procrastination !

Nathalie Anton

Bonne rentrée à tous !

Que le beau temps file… Déjà la rentrée et ses feuilles volantes annonçant l’automne ! Mais n’allons pas trop vite et prenons le temps de réinstaller nos ados dans un rythme serein et régulier, propice aux apprentissages. Profitons de cette nouvelle année pour mettre en place un cadre de travail adapté qui les aidera à peu à peu devenir autonomes, et un suivi attentif qui les aidera à se responsabiliser pas à pas. C’est le moment de parler de confiance, d’engagement, d’attitude en classe, de gestion du temps, de sommeil, d’écransde soutien, de bien-être, pour entamer ce premier trimestre dans de bonnes dispositions et éviter le découragement voire le décrochage

Je continuerai à alimenter ce blog de manière (plus ou moins !) régulière, en espérant que les parents de collégiens et lycéens trouvent déjà, dans les nombreux articles publiés depuis plus de dix ans, des pistes de réponse face à leurs interrogations.

Ceux et celles qui en chercheraient la substantifique moelle la trouveront dans les deux essais que j’ai publiés récemment :

Le premier sur les difficultés scolaires : Non, votre ado n’est pas feignant ! (Eyrolles, 2017)

Le second sur l’épanouissement de l’adolescent : Le Potentiel caché de votre ado. (Eyrolles, 2018)

Enfin, je propose sur rendez-vous des consultations à Paris, pour les adolescents qui rencontreraient des difficultés liées à l’univers scolaire.

Sur ces belles paroles… Je vous souhaite une bonne rentrée à tous !

Nathalie Anton

Illustration : Calvin and Hobbes, Bill Watterson.

Lectures d’été !

La fin de l’année scolaire… Beaucoup en rêvaient, elle est arrivée ! J’espère qu’elle a été, sinon enthousiasmante, du moins clémente avec le maximum d’élèves, et que ceux qu’elle a déçus auront des pistes externes et des ressources internes pour rebondir… Et pour les parents qui resteraient inquiets, je rappelle ces deux saines lectures pour un été que je vous souhaite excellent !