Non votre ado n’est pas feignant !

NonVotreAdoNestPasFeignant.inddManque de travail ! », « Peut mieux faire ! », « Bavarde et s’implique peu…» En lisant les commentaires du bulletin de votre ado, vous le suspectez de passer plus de temps à s’amuser qu’à travailler et concluez à sa fainéantise, même lorsqu’il prétend avoir fourni des efforts considérables. S’il est sincère, pourquoi perd-il pied ?

Le but de mon nouvel ouvrage au titre explicite, Non votre ado n’est pas feignant !, est précisément de recenser ce que votre adolescent doit gérer de la 6e jusqu’au baccalauréat, pouvant le bloquer dans sa scolarité : manque de méthode, difficultés dans la gestion de l’emploi du temps, mauvaises relation avec les enseignants ou avec les pairs… Et en plus des facteurs explicatifs, j’ai tenté de vous donner des clés pour que vous puissiez accompagner votre enfant dans la résolution de ses problèmes scolaires.

En espérant qu’en plus de ce blog, ce livre puisse vous être utile, vous le trouverez dès aujourd’hui dans toutes les librairies !

Nathalie Anton

Publicités

Comprendre vos ados : cours d’été !

Screen Shot 2017-06-07 at 10.41.11

Chers parents d’adolescents… Parce que cette période de leur vie les bouscule et les fragilise tout autant qu’elle vous fragilise et vous bouscule, quoi de mieux, pour prendre du

recul, que de comprendre ce qui se joue à cet âge ?

La plateforme Fun-Mooc met ainsi en ligne, à l’attention des éducateurs, des cours gratuits sur le développement physique, psychologique et social des adolescents. Dispensés pendant 6 semaines, du 6 juin au 7 août, par Christine Cannard, psychologue clinicienne, Docteur en psychologie de l’enfant et de l’adolescent et Ingénieur de recherche à l’Inserm, ils aborderont les thèmes suivants :

  • Semaine 1 : Les changements pubertaires fondamentaux
  • Semaine 2 : À la conquête de soi
  • Semaine 3 : Les relations entre parents et adolescents
  • Semaine 4 : Les relations avec les pairs et la culture adolescente
  • Semaine 5 : L’adolescent dans le contexte scolaire
  • Semaine 6 : Les adolescents et leur santé

N’est-ce pas là une excellente raison de redevenir élève ? Si cela vous intéresse, cliquez ici !

Nathalie Anton

Illustration : Nathalie Jomart (contact.grumeau@free.fr et pour suivre son blog http://grumeautique.blogspot.fr/). 

Le poids de la minceur à l’adolescence

Le 70e Festival de Cannes ouvrira mercredi ses portes, avec pour affiche la photo d’une Claudia Cardinale juvénile, dont la taille, les jambes, les bras et même les pieds (!) ont été affinés.

cannes-2017

La polémique soulevée par la manipulation du cliché original trouve une réponse dans la publication au journal officiel le 5 mai dernier d’un décret obligeant, à partir du 1er octobre 2017, à ce que la mention « Photographie retouchée » apparaisse sur toute photo commerciale de mannequins « dont l’apparence corporelle a été modifiée par un logiciel de traitement d’image afin d’affiner ou d’épaissir la silhouette ». Comme l’explique le Ministère de la santé dans son communiqué de presse, le but de la loi est « d’agir sur l’image du corps dans la société pour éviter la promotion d’idéaux de beauté inaccessibles et prévenir l’anorexie chez les jeunes. » Cette loi vise ainsi à lutter contre le culte de l’extrême minceur qui pousse tout particulièrement les jeunes filles à modifier leur corps en adoptant des conduites alimentaires malsaines. Car comment assumer à la puberté l’élargissement du bassin, le développement de la poitrine, voire la prise de poids au regard des modèles filiformes exposés dans la plupart des magazines ?  Lire la suite