« Les quatre piliers de l’apprentissage »

En cette période d’examens, voici l’extrait d’un article rappelant les 4 piliers essentiels à tout apprentissage, paru dans Le Monde le 23 mai dernier sous la plume de Sandrine Cabut et intitulé « Les neurosciences peuvent-elles sauver l’école ?« .

« Les neurosciences cognitives ont identifié quatre piliers de l’apprentissage, résume Stanislas Dehaene dans ses conférences. Le premier est l’attention, qui fonctionne comme un projecteur et canalise les apprentissages. Il y a ensuite l’engagement actif de l’apprenant, passant par des autoévaluations et des contrôles réguliers des connaissances. Le troisième pilier est le retour d’information, ou feedback, le cerveau ayant besoin de faire des erreurs pour progresser. Enfin, le quatrième pilier est l’automatisation, qui s’acquiert notamment par la répétition quotidienne des apprentissages et grâce au sommeil, qui consolide les acquis de la journée. »

Concentration, exercices, discussion des bonnes ou mauvaises réponses trouvées avec les amis, professeurs ou parents, lecture et relecture des fiches, nuits longues et régulières sont bel et bien les atouts à adopter en cette dernière ligne droite !

Bon courage à tous… 

Nathalie Anton

Travailler dans le bon cadre

En dépit de leur bonne volonté, les élèves ne parviennent pas toujours à travailler chez eux correctement. Comment faire pour que l’environnement dans lequel ils évoluent et qui conditionne la qualité de leur attention,  soit propice au travail ? 

Lire la suite