Adolescence et toxicomanie

Depuis la seconde moitié du XXème siècle, la consommation de substances agissant sur le psychisme (appelées psychotropes) s’est beaucoup développée, notamment chez les jeunes, après les années 70. Les sensations d’euphorie, de détente ou de désinhibition engendrées artificiellement par des produits licites (alcool, tabac, médicaments) ou illicites (haschich, ecstasy, cocaïne, LSD, héroïne, etc.), s’avèrent particulièrement recherchées à l’adolescence. Cependant, la prise de psychotropes peut témoigner d’un malaise sous-jacent et représenter un grave danger sur les plans physique, psychique, familial et social. Comment, en tant que parent, saisir et dénouer le lien parfois mortifère qui unit un adolescent à la prise de toxiques ?

Lire la suite