Epreuve anticipée de français : dernière ligne droite !

Quels derniers conseils donner aux candidats de première qui s’apprêtent à passer lundi 19 juin l’épreuve anticipée de français ? Voici les réponses apportées par des professeurs du Lycée Français de New York qui viennent de corriger les copies des candidats d’Amérique du Nord ayant composé le 5 juin dernier…

Les meilleures copies sont soignées, bien écrites, agréables à lire, fluides, et témoignent de bonnes connaissances culturelles, notamment concernant les genres (poésie et théâtre cette année). Elles s’appuient pour répondre sur les textes ou des exemples de manière précise et organisée, en prenant en compte tous les aspects du sujet.

Les derniers conseils à donner aux élèves qui vont composer lundi prochains sont donc les suivants :

Lisez et analysez bien les sujets ! La question de corpus n’a pas assez attentivement lue, et les hors-sujets ont été nombreux… N’oubliez pas que cette question est un travail de synthèse qui ne doit pas excéder deux pages : la réponse ne doit pas être aussi longue que le travail d’écriture. Il faut citer tous les textes du corpus et répondre à la question de manière organisée.

Ne vous contentez pas du minimum pour l’écriture d’invention, cherchez à étoffer ! Il faut notamment contextualiser ce travail, lui donner une raison d’être : pour les séries ES et S par exemple, il fallait imaginer cette année les consignes écrites par un metteur en scène à ses comédiens : il fallait donc poser un cadre, celui d’une répétition générale imminente, par exemple, ou d’un départ en tournée.

Rappelez-vous que le commentaire n’est pas une description du texte, mais une analyse des procédés utilisés pour produire des effets et du sens : pourquoi l’auteur écrit cela, comment ? dans quel but ? Il faut impérativement éviter la paraphrase !

Pour la dissertation, faites une analyse précise du sujet puis organisez vos idées en parties distinctes. Donnez des exemples variés et précis montrant que sujet est compris et que vous avez de la culture !

Enfin et évidemment : écrivez proprement et lisiblement. Sautez des lignes, faites des alinéas : montrez que votre pensée est claire et structurée… Faites plaisir à votre examinateur en lui rendant la lecture agréable !

Je souhaite pour ma part bonne chance à tous les candidats : qu’ils arrivent, le jour de l’épreuve : 

– frais et dispos

– pièce d’identité et convocation à la main 

– trousse et bouteille pleines

– barres de céréales et de chocolat en poche

– et le plus important… pleins de confiance en eux !

Pour plus de détails sur les épreuves à venir, n’hésitez pas à cliquer sur ce lien :

http://baccalaureat.blog.lemonde.fr/

Nathalie Anton

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s