L’aide spécialisée et psychologique à l’école élémentaire

Afin d’éclairer les parents sur les aides spécialisées et psychologiques proposées à l’école primaire (maternelle et élémentaire), trois associations professionnelles (l’Association Française des Psychologues de l’Education Nationale, la Fédération Nationale des Associations de Maîtres E, la Fédération Nationale des Associations des Rééducateurs de l’Education Nationale) souhaitent que les informations suivantes soient largement diffusées… Ce que nous allons donc faire aujourd’hui !

L’Aide Personnalisée s’adresse prioritairement à des élèves qui ont besoin d’un soutien ponctuel pour pallier une difficulté d’acquisition. Elle est dispensée par les enseignants des classes, en dehors du temps de classe.

L’Aide Spécialisée s’adresse à des élèves qui rencontrent des difficultés scolaires durables, liées à des difficultés d’apprentissage ou d’adaptation aux attentes scolaires, que l’enseignant ne peut résoudre seul en classe.

Elle est dispensée par un enseignant spécialisé, qui a reçu une formation complémentaire, le préparant à analyser les difficultés et leur nature, pour construire ensuite en partenariat des remédiations adaptées.

Le Réseau d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté (RASED) est un dispositif de l’Education nationale composé de psychologues, d’enseignants spécialisés options E et de rééducateurs.

C’est un service public gratuit qui peut être sollicité par les enseignants, les parents et les enfants.

Implanté au sein des écoles et intervenant sur le temps scolaire, il constitue un outil de proximité dans la lutte contre la difficulté scolaire. Il travaille dans un esprit pluridisciplinaire et bienveillant à l’égard de tous, enfants, familles et enseignants.

Il est aussi un relais entre l’école et les dispositifs d’aide et de soins extérieurs.

Le psychologue de l’Education nationale intervient directement dans l’école. Son activité est liée à la vie de l’enfant et de la communauté scolaire. Ce psychologue a une formation de haut niveau universitaire au sens de la loi de 1985, ainsi qu’une bonne connaissance du milieu scolaire. Il est accessible à tous les usagers de cette institution : l’enfant, les parents, les enseignants. Il suit l’enfant dans son développement de l’entrée à l’école maternelle jusqu’au collège.

Il fait partie de l’équipe éducative. Tout enfant scolarisé ainsi que ses parents ont le droit de le consulter gratuitement. Il travaille en partenariat avec les enseignants spécialisés du RASED et avec les services extérieurs.

Il contribue à la mise en place et au suivi des actions de scolarisation des élèves en situation de handicap.

Le rééducateur option G est un enseignant spécialisé chargé de l’aide à dominante rééducative.

– Il s’adresse à des enfants qui éprouvent des difficultés à répondre aux attentes et contraintes scolaires. Les difficultés peuvent se traduire par des manifestations comportementales (agitation, inhibition, passivité, difficultés relationnelles, inattention, opposition…).

– Il aide l’enfant à devenir élève tant au niveau de l’attitude que de la disponibilité intellectuelle, en levant les blocages qui parasitent ou empêchent la pensée .

– Il utilise des supports non scolaires qui vont permettre à l’enfant de dépasser ces blocages pour pouvoir répondre aux exigences de l’école .

L’aide peut être individuelle ou en petits groupes. Il met en place un travail en collaboration étroite avec la famille.

Le maître E, chargé des aides spécialisées à dominante pédagogique, (psychopédagogue), apporte une aide adaptée aux élèves qui manifestent des difficultés avérées à comprendre et à apprendre.

Cette aide peut prendre place en classe ou en dehors de la classe, généralement en petit groupe. Elle s’inscrit dans les objectifs et les horaires de l’école primaire. Il s’agit d’amener l’élève :

– A prendre conscience de ses attitudes et de ses méthodes de travail, pour mieux les maîtriser,

– A améliorer ses capacités d’apprentissage,

– A installer les connaissances scolaires et faire l’expérience de la réussite.

Nous aborderons prochainement ce qui est mis en place dans le secondaire sur cette question du soutien psychologique.

Nathalie Anton

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s