L’élève idéal… un modèle à déconstruire ?

« Les pratiques pédagogiques reposent sur des préjugés communs qui les définissent comme telles. Un élève est censé n’avoir ni passé, ni savoir antérieur ou extérieur à l’école ; sa parole n’a de sens qu’en référence au discours scolaire. Un élève n’a ni sexe, ni famille (…), il n’a droit ni au retard, ni au conflit, ni à la régression. Pour cet être asexué, pur sujet d’un apprentissage intellectualiste, le ressurgissement de l’affectif ou du social dans la clôture pédagogique ne peut être que le signe d’une pathologie ou d’un déficit. »

(Emmanuel Diet,  agrégé de philosophie, docteur en psychopathologie et psychopathologie clinique, psychologue et  psychanalyste)

4 réflexions au sujet de « L’élève idéal… un modèle à déconstruire ? »

  1. si l’on laisse l’affectif et le social ressurgir sur la pédagogie, l’école sous la forme qu’on lui connait ne survivrai pas. c’est cet apprentissage intellectualiste qui procure aux pratiques pédagogiques une « certaine  » uniformité.

  2. je ne comprends pas cette citation. Ce que dit E. Diet me paraît aberrant. je suis prof. je pense que toute pratique pédagogique se place, s’applique à un groupe d’élèves dont on doit connaître la nature globale (âge et âges, disparités de toutes sortes, pré-requis théoriques et acquisitions antérieures réelles …. santé, qualité, faiblesse,… pb conjoncturels familiaux, amoureux, …. tout y passe, …) l’éducation est l’adaptation par définition au public, individuellement ou en groupe. on ne peut, selon moi, laisser de côté ni l’affectif, ni le social des jeunes êtres humains que l’on a en face de soi

  3. j’ai oublié de remercier Nathalie ANTON pour ce blog.
    il m’est utile pour travailler sur .. mes pratiques !

  4. Emmanuel Diet est parfaitement d’accord avec vous : il s’élève justement contre les représentations d’élèves « entonnoirs » qui seraient censés recevoir avidement le savoir dispensé sans que jamais n’interfère dans la relation enseignant / enseigné d’autres préoccupations liées à l’âge, au sexe, aux conditions de vie, etc.
    Votre commentaire m’indique que la citation aurait mérité d’être expliquée… C’est chose faite grâce à vous !
    Merci pour vos remerciements, et… bonne rentrée !
    Nathalie Anton

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s