Harcèlement scolaire : le chiffre qui tue

Les 2 et 3 mars derniers se sont tenues à Paris les assises nationales sur le harcèlement à l’École, en présence du Ministre Luc Chatel et sous la direction d’Eric Debarbieux. Dans le rapport remis par le second au premier le 11 avril sur ce thème, un chiffre reflète cruellement la gravité de cette violence insidieuse subie et répétée par les élèves :

« Une victime de harcèlement en milieu scolaire qui ne bénéficie pas du soutien des adultes parce qu’elle n’a pas parlé de son problème ou parce que les adultes pensent qu’il ou elle doit apprendre à se défendre seul et qu’il s’agit de simples chamailleries entre enfants présente quatre fois plus de risque d’attenter à sa vie qu’un autre enfant. »

De quoi donner envie de poursuivre avec l’ensemble de la communauté éducative la réflexion sur un sujet qui est décidément loin d’être mineur…

Nathalie Anton

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s