Accompagner son enfant vers la réussite : conclusions d’une étude universitaire

De nombreux chercheurs en Sciences de l’éducation et en Psychologie s’interrogent conjointement sur les difficultés d’apprentissage rencontrées par les élèves. Rollande Deslandes et Richard Cloutier livrent ainsi les conclusions de plusieurs études menées au cours de ces dix dernières années, concernant « l’influence de la famille sur la réussite scolaire des adolescents ». Je me permets de citer, dans ce billet, une partie de l’article qu’ils ont rédigé ensemble et publié dans la Revue Française de Pédagogie, n°151, avril-mai-juin 2005, sous le titre Pratiques parentales et réussite scolaire en fonction de la structure familiale et du genre des adolescents.

« Lorsque les parents manifestent de la chaleur et de l’intérêt à l’égard de leur adolescent (engagement parental), supervisent ses allées et venues (encadrement) et favorisent son autonomie (encouragement à l’autonomie, cf « Comment lui faire confiance ? » ndlr), l’adolescent réussit et se comporte mieux, s’absente moins en classe, fait preuve de plus d’autonomie et d’orientation vers le travail et se développe de manière optimale. (…)

Ainsi, les adolescents réussissent mieux lorsque les parents leur apportent du soutien affectif manifesté par des encouragements, une aide ponctuelle dans les devoirs et des discussions entourant l’école, les choix de cours, etc.

Le soutien affectif constitue la variable prédominante dans la prédiction de la réussite scolaire des adolescents. La communication entre les parents et les adolescents en lien avec les projets d’étude ou les projets de travail exerce aussi une influence. (…)

Lorsque les parents participent à la vie de l’école, ils favorisent également une plus grande persévérance, des attitudes plus positives à l’égard de l’école, un meilleur comportement et une plus grande présence en classe de la part de l’adolescent. La participation des parents se traduit alors par leur présence à des réunions de parents, à des conférences, à des spectacles étudiants, des activités sportives ou encore une implication parentale dans l’organisation de l’école via le conseil d’établissement ou autre structure participative. »

Si la réussite scolaire d’un enfant dépend de son investissement propre, on voit que celui de ses parents dans son parcours scolaire joue également un rôle non négligeable… Cependant, on a beau connaître une grande partie des ingrédients, la recette de la réussite scolaire n’a toujours pas été trouvée !

Nathalie Anton

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s